POSER LA PREMIÈRE PIERRE

HISTORIQUE 

 

Terre de passage a été créée le 18/07/2016 (parution au JOA du 27/08/2016). Notre objet englobe les patrimoines culturels (matériels et immatériels) et le patrimoine naturel (faune et flore) qui tissent entre eux des liens justifiant une prise en compte globale. Le noyau de notre action s’est constitué autour les quatre communes de Bouriège, Bourigeole, Roquetaillade et Festes-et-Saint-André, mais des actions cohérentes (par la thématique ou la continuité géographique) sont destinées à se développer avec d’autres communes à l’échelle de l’intercommunalité du Limouxin. Terre de passage est déclarée d’intérêt général depuis le 30 novembre 2016, pour que ses mécènes présents et futurs (particuliers comme entreprises) bénéficient d’avantages fiscaux. Depuis le 28 juin 2017, l’association est enregistrée à l’Insee sous le numéro Siret 830 556 684 00017.

 

CHOIX DU NOM 

 

Les fondateurs ont décidé du nom « Terre de passage » parce qu’il avait du sens par rapport à leur conception de son objet : l’association est sensible au passage des années et des siècles laissant des marques sur notre territoire (patrimoine gallo-romain, médiéval, moderne et contemporain) ; elle intervient sur une zone de frontière notamment entre royaumes de France et d’Aragon, une zone de passage de réfugiés espagnols, une ligne de partage des eaux ; elle souhaite relier les sites patrimoniaux grâce à une circulation par les anciens chemins qui permettent de lire le territoire sous un autre angle ; elle est consciente qu’elle dispose d’un héritage à transmettre aux générations futures, dans un terroir naturel accueillant à partager et à préserver. 

NOS VALEURS, NOS OBJECTIFS

Terre de passage est attachée à certaines valeurs

 

l’ouverture à tous à travers un métissage des publics (grand public, scolaires, jeunes, touristes, personnes en formation professionnelle, etc.) e

 

le souhait de consultations publiques pour impliquer les habitants et les élus dans les choix et les actions menées

 

l’étude scientifique puis la sensibilisation des publics à nos richesses patrimoniales pour les connaître, les préserver et développer harmonieusement notre territoire avec elles

 

la volonté d’une action partenariale (avec les communes, d’autres associations, des institutions, des professionnels, des bénévoles) pour lier les acteurs concernés en vue d’une efficacité au service du bien vivre ensemble, du dynamisme touristique et économique.

 

Nous avons des objectifs de court, moyen et long terme, par étapes, qui permettent de fixer un cap autour d’un projet de territoire qui veut bénéficier à tous les publics, qui met l’accent sur nos richesses

et la qualité de vie, à développer et à partager.

Contribuer à promouvoir, à mettre en valeur, à faire vivre notre patrimoine 

Est notre priorité